Aller au contenu principal
La Compagnie des Vignolants du Vignoble Neuchâtelois

Accueil

 

 LA COMPAGNIE DES VIGNOLANTS DU VIGNOBLE NEUCHÂTELOIS

AMBASSADE DE MONTRÉAL

 

 

 

PETITE HISTOIRE

DE L'AMBASSADE MONTRÉALAISE DE LA CV2N

 

Une des premières pierres de l'édifice des vins Neuchâtelois en Amérique a été déposée en juin 1982 à Montréal lors du 17e congrès mondial des confréries bachiques à laquelle la Compagniedes Vignolants du Vignoble Neuchâtelois ( http://www.vignolants.ch/)  appartient dès la première heure.

De fructueux dialogues se sont développés entre Auguste Richter, Ambassadeur extraordinaire de la CV2N, et tous les fins connaisseurs du milieu de la vigne et du vin alors présents. Il faut sans aucun doute rappeler ici le rôle important et efficace du consul honoraire de Suisse à Québec, Son Excellence Jean-Pierre Beltrami, intronisé en 1970 et qui a su préparer le terrain et les esprits comme ministre plénipotentiaire.  

Lors d'un repas mémorable qui avait lieu au fameux restaurant Guillaume Tell tenu par nul autre que le très célèbre Peter Mueller, le compagnon d’honneur de la Compagnie des Vignolants de Neuchâtel Auguste Richter, Grand Maître des Clefs, venu de Neuchâtel pour ce congrès, nomme d'un coup de coeur maître Mario Du Mesnil "Ambassadeur Extraordinaire des Vins Neuchâtelois à Montréal. Et quelques mois plus tard, en février 1983, tout a été mis en place pour célébrer avec faste la fondation de l'Ambassade de la CV2N montréalaise, sous la présidence d'honneur de M. Théodor P. Dudli, consul général de Suisse à Montréal et la présidence de Mario Du Mesnil.  Onze dignitaires de la société montréalaise ont été intronisés ce jour-là et forment le noyau de cette nouvelle confrérie. Ce fut le départ d'une étroite collaboration avec Neuchâtel pour la promotion de ses Chasselas, Pinot noir et Oeil-de-Perdrix.

Gastronome averti, fin gourmet, Mario avait le don de marier vin et fine cuisine pour réjouir le palais de ses compagnons et compagnes. D'une grande modestie et d'une délicatesse exemplaire, Mario aimait mettre en valeur les qualités des membres vignolants qu'il avait recrutés dans la société du grand Montréal.

Il existe très peu de documents concernant les activités de la CV2N sous l'égide de Mario, sauf l'extraordinaire épopée des Vignolants en visite au Canada en septembre 1987.

Mais le temps et l'absence de neuchâtelois du terroir au sein de la compagnie vont finir par diluer les élans des débuts.  La revue Le Vignolant de juin 1995 cite : « Longtemps sans nouvelle de notre Ambassade au Canada, à croire qu'elle avait gelé ! ».  Avec l'appui inconditionnel du consul général de Suisse M. Max Heller et la ténacité de l'ancien vignolant montréalais M. Kuno Fasel, le nouveau directoire a tenu sa première réunion au restaurant Guillaume Tell. On est suisse ... ou on ne l'est pas ! Jean-Jacques Humbert-Droz est intronisé Ambassadeur.

Donc depuis plus de 20 ans, nous avons perpétué la tradition d'une frairie de printemps et d’une frairie d'automne dans la grande région de Montréal. Voici quelques uns des grands événements qui ont marqués cette période de renouveau de la CV2N.

1997 se termine en apothéose avec une frairie au féminin qui accueille et intronise 16 dames de la noble société montréalaise.

1999 voit une imposante délégation assister à la grandiose Fête des Vignerons de Vevey, en passant par la célèbre réception de la Confrérie du Guillon à Blonay au son des corps de chasse.  Le voyage se termine par une inoubliable rencontre des Vignolants de Neuchâtel au Château de Boudry avec la fanfare « L'Avenir Auvernier ».

Novembre 2003, François Matthey (un vrai britchon) est nommé Hérault des Ambassadeurs et verra à assurer la bonne continuité des activités montréalaises. 

Été 2007, mémorable épopée des Vignolants Neuchâtelois en sol canadien qui commence à Toronto, passe par la Péninsule du Niagara et la visite du vignoble Inniskillin (225 ha), se poursuit au consulat général de Suisse à Montréal, au Domaine du Lac Blanc, à Tadoussac, à la cidrerie du Clos Saint-Denis et se termine par une imposante frairie à l'Auberge Saint-Gabriel.

Le dernier grand événement remonte à 2012, une imposante délégation de l'Ambassade montréalaise assiste à la célèbre Fête des Vendanges de Neuchâtel, précédée d'une historique visite touristique de la Suisse.

 Cette année 2016, nous aurons l'honneur de recevoir une importante délégation de Vignolants Neuchâtelois à l'occasion de notre frairie d'automne qui aura lieu le samedi 17 septembre à  l'Auberge St-Gabriel à Montréal.

 

 

Jean-Jacques Humbert-Droz

Ambassadeur